Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

COMÉDIE à 4 personnages 2F / 2H

Comédie écologiquement incorrecte 

Qui contrôle la peur contrôle les âmes – Machiavel 

co2

PITCHE :

LÉO est un sexagénaire fonctionnaire, divorcé et taciturne. Il vit seul depuis longtemps à la campagne et décide de revenir en ville où il possède un petit appartement. Il voit sa vie bouleversée par l'irruption d'un couple de militants écologistes qui ont élu domicile dans son appartement qu'il n'habite plus qu'épisodiquement. Il se trouve face à deux squatters. L’un, THÉO écologiste militant chargé d’une mission spéciale : Installer sur la terrasse de l’appartement une éolienne. Sa petite amie, ELSA, militante écologiste également, s’est entêtée à cultiver ses légumes bios sur le balcon. Arrive alors son ex-femme LÉA dont il a divorcé il y a 20 ans, qui vient reprendre contact après le décès de son mari. Elle est chercheuse en climatologie. Elle va essayer de démontrer au couple écolo qu’il est victime d’une manipulation culturelle à des fins politiques, visant à cultiver la peur mise en place par le pouvoir avec le relais des médias. Léo la soutient dans cette croisade. Le couple écolo va subir un retournement de situation face à la prise de conscience de la manipulation dont ils ont été victime. Ils quittent l’appartement. Léo vit maintenant avec Léa.

Théo est devenu ministre de l’environnement et collabore activement à la culture de la peur de la catastrophe écologique orchestrée par la propagande gouvernementale. Il a quitté Elsa, qui milite maintenant aux restos du cœur dont elle devient la dirigeante. Mais Elsa veut renouer avec Théo et demande à Léo et Léa de l’aider à organiser une réconciliation. Théo vient au rendez vous et se fait dilapider par le couple réfractaire à « l’écolomania ». Elsa ne supporte plus ces échauffourées entre les personnes pour lesquelles elle a le plus d’affection. Elle craque, déballe tout ses griefs et annonce qu’elle est enceinte. Quelque temps après Elsa est à nouveau enceinte de Théo. La petite famille occupe à nouveau l’appartement de Léo qui est retourné vivre dans sa campagne avec Léa. Théo a démissionné du ministère de l’environnement et a retrouvé sa personnalité attachante. Ils s’apprêtent à demander au couple d’assister à la cérémonie du baptême écologique du petit dernier et d’être le parrain et la marraine de l’ainé. Léo et Léa acceptent non sans rechigner en mettant l’accent sur l’éducation actuelle des enfants à qui l’ont prédit les pires catastrophes écologiques.

NOTES D’INTENTION :

Vert de peur est une comédie romantique avec en toile fond les questions écologiques exploitées en culture de la peur. On nous rabâche aujourd’hui sur tous les médias avec le relai, de l’élite, des peoples auréolés et des leaders politiques que le monde va à sa perte.

Le couple de squatter Théo et Elsa, veut convaincre à tout prix Léo, fonctionnaire acariâtre, à ce dogme écologique radical. Léo va retomber amoureux de son ex femme, Léa et reprendre ainsi goût à la vie. Ils vont mener   ensemble un combat contre la pensée unique prêchée par Elsa et Théo. Ils vont tenter de leur démontrer qu’ils sont embrigadés dans des croyances insufflées par les biens pensants. Théo va être nommé ministre de l’environnement, le couple va se séparer puis se reconstituer lorsque Théo va prendre conscience qu’il est manipulé par le pouvoir en place. Elsa va laisser tomber son militantisme écologique pour les « restos du cœur » plus fidèle à son engagement altruiste. Théo, démissionnant du ministère de l’écologie va retrouver son intégrité en militant cette fois au Droit au logement

L’écologie ne peut pas être considérée comme une religion. Elle ne doit pas servir à réveiller les terreurs de sociétés archaïques. Nous devons apprendre à nos enfants à être éco-responsables et respecter l’environnement mais pas à les pousser à  croire aux pires catastrophes.

Gilbert Libé

LES PERSONNAGES :

LÉO, homme entre 40 et 60 ans de physique commun, simple, réservé et discret. Il est fonctionnaire au ministère des finances et divorcé depuis 20 ans. Il n’a jamais refait sa vie. LÉO voit l’écologie au travers des médias c’est à dire « la pensée unique ». Malgré tout, Il est un « sceptique de l’effet de serre », un septique du CO2. Il considère que les politiques via les médias nous manipulent . Ainsi, les peurs sont créées et entretenues soigneusement puis reprises de manière répétitive par les médias et d’autres source par la manipulation des mots, des faits, des nouvelles, des sources ou des données, de façon à provoquer certains comportements individuels, à justifier des actions ou des politiques, pour que les gens continuent à consommer, à élire des politiciens démagogiques, ou encore pour distraire l’attention du public de problèmes sociaux véritablement plus urgents comme la pauvreté, l’insécurité, le chômage, la criminalité ou la pollution.

THÉO, homme d’une trentaine d’années, nouveau militant écologiste actif. Il fait partie de l’OGN, Blue Earth Association, le « BÉA » qui organise des manifestations et des interventions musclées pour que les gouvernements changent leur modèle économique, principal acteur des dégradations anthropogéniques de notre planète. Il est concepteur de projets « Énergie Durable ». considère que le CO2 va nous envahir et détruire la terre entière. Il pratique une écologie dénonciatrice depuis son fauteuil ! C’est un partisan acharné du scénario du cauchemar mettant en scène la fin du monde orchestré par les émissions de gaz à effet de serre.

ELSA, jeune femme d’une trentaine d’années, compagne de THÉO, militante écologiste, Altermondialiste, défenseuse de la cause des animaux maltraités et contre la culture intensive. Elle veut absolument, avec l’aide de THÉO, former LÉO à la culture bio sur balcon…Elle est partisane effrénée d’une écologie dénonciatrice.

LÉA : Femme entre 35 et 45 ans, divorcée de LÉO depuis 20 ans, vient lui rendre visite après le décès de son mari. Elle est scientifique spécialisée dans les tâches solaires et opposante à la théorie de l'effet de serre.

Pour cette opposante à la théorie de l'effet de serre, le grand responsable du réchauffement actuel (et aussi des réchauffements et des refroidissements passés), c'est tout simplement... le SOLEIL ! Elle pense que l’influence des tâches solaires est primordiale dans le réchauffement climatique. Elle démontre aussi, avec l’aide de Léo que les dirigeants cultivent une culture de la peur à des fins politico-économico-médiatiques.

Extraits sur :

http://www.theatrotheque.com/web/lire.php?fiche=2351

http://www.leproscenium.com/DetailEdite.php?IdPiece=10863

texte intégral à la demande : gilbertlibe@orange.fr

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de gilbertlibe
  • Le blog de gilbertlibe
  • : Mes pièces de théâtre, mon CV, mes rêves et mes réalisations... L'envie de voir ses personnages imaginaires sur un plateau de théâtre...
  • Contact

Recherche